La gestion de cas

C’est un accompagnement intensif et continu réservé aux situations individuelles les plus complexes.

Les 3 critères à remplir pour qu’une personne de 60 ans et plus* qui souhaite rester à domicile, puisse bénéficier d’un accompagnement en gestion de cas :

Critère 1

Situation instable qui compromet le projet de maintien à domicile en raison de 3 problèmes suivants :

• Autonomie fonctionnelle ;
• Relevant du champ médical ;
• Autonomie décisionnelle.

Les activités de la vie quotidienne et/ou les activités « instrumentales » de la vie quotidienne sont impactées : La personne a des difficultés

• Pour se laver, s’habiller, se déplacer… ,
• De faire ses courses, le ménage, le repas, la lessive, prendre ses médicaments, utiliser le téléphone, gérer son budget…
• A une Altération du processus décisionnel quelle qu’en soit l’origine (individuelle ou environnementale) avec pour conséquences des difficultés de gestion administrative et financière, de protection de soi et de sécurité affective et matérielle, d’élaboration d’un projet de vie, d’expression de ses souhaits, aspirations et besoins.

Critère 2

Aides et soins insuffisants ou inadaptés.

Critère 3

Pas d’entourage proche en mesure de mettre en place et coordonner dans la durée les réponses aux besoins.

Personne isolée ou dont l’entourage n’est pas en mesure de mettre en place et coordonner les aides et les soins.

* ou d’une personne de moins de 60 ans souffrant d’une maladie neurodégénérative

Si les 3 critères sont validés, alors la multiplicité des champs à suivre et l’intensité de l’accompagnement (fréquent et continu dans tous les domaines) nécessite le suivi par un gestionnaire de cas.

Si un des critères au moins n’est pas validé, la situation ne relève pas de la gestion de cas. Elle devra être orientée vers un autre service du guichet intégré.

En image